Lovis Corinth (1858-1925)

Rose in runder vase, 1910
Huile sur panneau, 44 x 35cm.

Signée et datée en haut à gauche « Lovis Corinth 1910 ».
Signée de nouveau au dos avec un numéro d’exposition et étiquette de la galerie « Neue Kuntz Hans Goltz ».

A partir de 1910, Lovis Corinth, un des fervents représentants de l’impressionnisme allemand tout comme Max Lieberman et Max Slevogt, va entamer une évolution radicale qui le rapprochera du courant expressionniste.
Nous connaissons toute une série de tableaux qui datent de 1910 dont le motif récurrent sont des compositions à partir de roses sur un fond brun.
Lovis Corinth y emploie une touche spontanée et énergique à l’aide d’un pinceau large rappelant la technique très caractéristique de Manet.

Sa succession à la présidence de la Sécession de Berlin lui redonne confiance et libère une énergie nouvelle qui va le conduire à adopter un style novateur proche des expressionnistes. Bien que n’appartenant pas à ce courant d’avant-garde, ces dernières œuvres (tout comme celles des expressionnistes), seront considérées par le régime nazi comme étant « dégénérées ».

Thème : Overlay par Kaira